CAUE de Loir-et-Cher

Visites d’opérations exemplaires en milieu rural en Eure-et-Loir

Le 24 octobre dernier, une délégation de 35 personnes de Loir-et-Cher composée d’élus et de techniciens s’est déplacée en Eure-et-Loir pour une journée de visites d’opérations exemplaires dans deux villages ruraux. Cette journée était organisée par le CAUE de Loir-et-Cher et la DDT 41. Deux réalisations remarquables avaient été retenues : le quartier durable « Les Erriaux », à Saint-Georges-sur-Eure (2 734 hbts), et une revitalisation de centre-bourg à Mignières (1 055 hbts), basée sur la reconversion d’une ancienne ferme beauceronne.

L’objectif de la journée était de permettre aux visiteurs d’échanger avec les partenaires locaux de ces projets, élus et autres parties prenantes, afin de bénéficier de retours d’expériences (démarche de projet, méthodologie de mise en œuvre, difficultés rencontrées, bilan…).

Les deux opérations ont été accompagnées par une société d’économie mixte, la Société d’aménagement et d’équipement du département d’Eure-et-Loir (SAEDEL). Son directeur, Nicolas Moreau, présent aux deux visites, est intervenu pour apporter toutes les précisions concernant le déroulement de la mission de la SAEDEL

Quartier des Erriaux, St-Georges-sur-Eure

Le quartier des Erriaux : 1er quartier durable d’Eure-et-Loir

Avant la visite, Christine Goimbault, maire de Saint-Georges-sur-Eure, a accueilli les participants à l’« Epilobe », une salle multi-activités et intergénérationnelle construite dans le quartier « Les Erriaux ». Ce quartier, dont elle a présenté la genèse et l’ambitieux projet, associe logements libres, logements locatifs sociaux et logements adaptés aux populations âgées. Il n’est pas labellisé éco-quartier mais en a les qualités : insertion au bourg, mixité sociale et intergénérationnelle, traitement qualitatif paysager et environnemental, voies de circulations douces…

L’Epilobe, salle multi-activités du quartier des Erriaux

Le quartier développe une véritable identité paysagère en proposant des milieux favorisant la biodiversité ainsi qu’un parc multifonctionnel au cœur du nouveau quartier.

Le responsable des espaces verts de la mairie a présenté l’aménagement paysager du quartier, la prise en compte des contraintes liées à l’eau et au risque inondation et les questions d’entretien et de gestion de ces espaces.

La biodiversité favorisée dans l’identité paysagère de la commune

Un projet de réhabilitation réussi : un centre-bourg et une nouvelle dynamique à Mignières

La journée s’est poursuivie à Mignières avec la visite d’un ancien corps de ferme réhabilité aux côtés de Didier Garnier, maire de la commune, de Nicolas Moreau et des trois architectes (agences Diagonal, Alma28 et Archigone) qui ont réalisé le projet. Les intervenants ont présenté comment ce projet, aux qualités à la fois patrimoniales et urbaines, a été une opportunité de créer une centralité sur la commune et une nouvelle dynamique en regroupant dans ce corps de ferme différents services (mairie, siège de la communauté de communes, écoles maternelle et primaire, restaurant scolaire, bibliothèque, salles associatives, garderie, salle des fêtes), en y aménageant des logements locatifs sociaux et des commerces (salon de coiffure, boulangerie, auto-école, fleuriste et à venir bar/restaurant). Les bâtiments disposés en forme de U créent au centre une esplanade aménagée devenue la « place du village ».

Une des façades du corps de ferme réhabilité

Le caractère patrimonial des bâtiments a été conservé (volumétrie, matériaux), et les nouvelles fonctions des bâtiments sont exprimées par une écriture contemporaine en parfaite harmonie avec les dispositions traditionnelles de l’ancienne ferme.