CAUE de Loir-et-Cher

Visite d’opérations exemplaires dans le Puy-de-Dôme

Dans le cadre de l’accompagnement sur un projet de centre de loisirs, le CAUE du Loir-et-Cher a accompagné des élus et techniciens de La Chaussée-Saint-Victor le 6 septembre dernier, pour visiter deux opérations atypiques menées par la Communauté de Communes de la Montagne Thiermoise (Puy de Dôme, 63).

 

La première opération est un centre de vacances à Viscomtat.

Il s’agit de la réhabilitation d’une des dernières fermes traditionnelles enclose de la région et dotée de l’ensemble des bâtiments propres aux usages agricoles locaux. Alors qu’elle était en état de ruines, la communauté de communes de la Montagne Thiernoise décide, au cours des années 2000, de redonner vie à cet ensemble alors très partiellement occupé par les éclaireurs de France. Un programme d’animations touristiques est monté. Un architecte est retenu et le chantier est lancé puis livré en 2010.

Cette opération est exemplaire à double titre : à la fois par le choix du maître d’œuvre d’accorder un grand respect aux techniques traditionnelles de réhabilitation et à la mise en œuvre du bois et par le budget de l’opération au vu de l’état initial du bâti. Cette opération a été primée trois fois de 2010 à 2012.

Maitre d’œuvre : agence Marcillion Tuilier Architectes (Clermont-Ferrand)

                

© Photos 1 à 3 : CAUE 41 , 4 : J.Damase / agence MTA

 


 

La seconde opération est un centre de loisirs à Arconsat.

Il s’agit ici d’une construction neuve sur une parcelle très contrainte par la topographie du site mais aussi par ses proportions (parcelle en lanière).

Ne pouvant continuer d’exploiter le centre de loisirs d’Arconsat installé dans un bâtiment vétuste, la Communauté de Communes de la Montagne Thiermoise décide de réaliser un centre de loisirs neuf à quelques centaines de mètres du site d’origine. Suite à des entretiens avec plusieurs agences d’architectes, elle retient une jeune équipe qui propose un projet très contemporain et minéral avec un travail de couture et d’insertion extrêmement pointu et délicat entre un village et le grand paysage, tout en optimisant les surfaces et en s’appliquant à donner aux usagers des vues à la hauteur du paysage environnant. Cette opération, livrée en 2014 a également été primée en 2015.

Maitre d’œuvre : agence Boris Bouchet Architectes (Clermont-Ferrand) et Atelier du Rouget, Simon Teyssou (Le Rouget).

   

© Photos : Benoit Alazard

 

⇒ Découvrir d’autres visites organisées par le CAUE