CAUE de Loir-et-Cher

Rappel des missions du CAUE – article de la nouvelle république 41 – 18/06/2015

« C’est à Mesland que le Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement a tenu son assemblée générale, un choix justifié par le projet conduit dans cette commune autour du renouvellement des espaces publics. Un groupe d’habitants en a élaboré le contenu, qui fait appel à des matériaux locaux : châtaigniers, saules, acacias, qui ont servi à la construction de cabanes, plessis, barrières ou tontines. Un parfait exemple de démarche participative qui constitue la marque de l’exercice 2014.

Toute cette année en effet, le CAUE a piloté l’initiative « Jardinons nos villages » qui concerne 9 communes réparties sur trois pays du département : Beauce-Val de Loire, Grande Sologne et Vendômois. De nombreux partenaires s’y trouvent associés. Scolaires, techniciens, habitants réfléchissent ensemble à l’aménagement des espaces publics et expérimentent des solutions novatrices : fleurissement durable, vergers communaux etc.

Les particuliers aussi :

Le CAUE a conduit par ailleurs une mission approfondie en matière de rénovation énergétique (projet Leader avec les Pays Beauce-Val de Loire et Vendômois). Il a travaillé sur la reconfiguration de l’ensemble mairie école de Ménars, a accompagné la commune de Molineuf dans son programme d’urbanisation du secteur de la Loge, a réalisé une étude sur les paysages de l’AOC touraine-mesland.
Sur un registre moins visible, mais tout aussi important, près de cent cinquante particuliers ont été conseillés pour des projets touchant à l’insertion paysagère de l’habitat ou à des opérations architecturales (réaménagements, extensions, réhabilitation etc.).
Ces interventions sont effectuées gratuitement, sur rendez-vous ou dans le cadre des permanences assurées par les conseillers.
Des ateliers de formation pour élus et techniciens chargés de l’élaboration du Scot blésois, des interventions à caractère pédagogique dans les collèges, des visites de réalisations intéressantes ont complété l’agenda des neuf intervenants du CAUE, qui s’affirme comme un acteur majeur dans le domaine de la valorisation du patrimoine naturel et bâti du département. »

lire l’article sur lanouvellerepublique.fr