CAUE de Loir-et-Cher

Le CAUE accompagne les communes dans leurs démarches de Petites Villes de Demain

En 2020, 17 communes de Loir-et-Cher[1] ont été retenues dans le cadre du programme « Petites Villes de Demain ». Ce programme invite les communes à s’engager dans une démarche de projet d’ensemble pour la revitalisation de leur centre et plus largement de leur territoire. La démarche est pilotée en partenariat avec l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) qui propose un guichet unique de l’ingénierie locale et des dispositifs de financement.

La démarche de revitalisation des territoires et notamment des petites villes ou polarités rurales, procède d’une vision transversale des politiques publiques en faveur de l’attractivité des territoires et de la valorisation des potentiels de ceux-ci. Il s’agit à la fois d’explorer la dynamique commerciale des centres, les effets démographiques, le marché de l’immobilier, la vacance, le patrimoine ancien à restaurer, la qualité des espaces publics et de la trame végétale, la prise en compte des énergies renouvelables et plus largement de la préservation de la biodiversité, la qualité de l’offre de service public, l’ouverture culturelle d’un territoire, etc.

L’approche de la ville-centre ou de la polarité n’a de pertinence que si on inclut dans la réflexion le rôle « organisateur » de celle-ci à l’échelle d’un territoire plus large, c’est-à-dire les interactions et complémentarités possibles avec les autres communes et pôles de vie, que ce soit à l’échelle de la Communauté de Communes (l’administration organisatrice du territoire) ou à l’échelle d’une aire géographique (bassin de vie, territoire historique, etc.).

L’accompagnement du CAUE dans l’élaboration d’un plan-guide

Afin de bien enclencher la démarche et de s’inscrire dans une certaine vision d’ensemble des leviers possibles du projet de revitalisation, le CAUE de Loir-et-Cher propose aux collectivités qui le souhaitent, en accord avec la Préfecture du Loir-et-Cher et l’ANCT, d’animer un atelier plan-guide d’un jour ou deux jours sur la commune. Cet atelier a pour objectif de réunir des acteurs variés dans un temps ciblé pour élaborer les grandes lignes du plan-guide de la commune et donner une feuille de route commune et collective pour dessiner ensuite le programme d’action de la collectivité.

Le plan-guide est un document vivant, qui sert à la fois de fil conducteur de la démarche de revitalisation, mais également de réceptacle des actions entreprises, comme une stratégie de projet vivante matérialisée dans un plan. Le plan guide s’élabore en deux étapes :

  • Une première étape de diagnostic et d’enjeux qui doit conduire à la synthèse des atouts/faiblesses de la collectivité et à l’assemblage de tous les projets envisagés par la collectivité.
  • Une deuxième étape consiste à « mettre en musique » tous les projets et à construire une stratégie de revitalisation fondée sur des axes prioritaires (formulation des axes, spatialisation, relations et priorisation)

Le plan-guide est un plan graphique, dont le rendu témoigne du caractère évolutif et vivant de la démarche. Il sert aussi bien de feuille de route pour les institutions et les experts que de média de concertation auprès de la population.

[1] Beauce-la-Romaine, Bracieux, Fréteval-Morée, Mer, Mondoubleau, Montoire-sur-le-Loir, Montrichard-Val de Cher, Neung-sur-Beuvron, Lamotte-Beuvron, Oucques-Marchenoir, Saint-Aignan, Salbris, Selles-sur-Cher, Vendôme, Veuzain-sur-Loire