CAUE de Loir-et-Cher

Carrefour des territoires le 22 juin 2022 à Blois

Le Carrefour des territoires est une manifestation du Salon des Maires et des Collectivités portée par l’Association des maires de Loir-et-Cher, le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Loir-et-Cher et l’Observatoire de l’économie et des territoires. En 2022, 4e édition, elle est proposée en partenariat et avec la participation de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et du Conseil départemental de Loir-et-Cher,sur la thématique sur la gestion de l’eau.

L’accès au Carrefour des Territoires, ouvert principalement aux élus, aux agents des collectivités et à leurs partenaires, est gratuit, sur simple inscription préalable obligatoire.

Voir/télécharger le programme complet

PROGRAMME

L’eau dans tous ses états : connaître, gérer, anticiper

Mercredi 22 juin – La Halle aux Grains, Blois

Journée animée par Denis Cheissoux, journaliste de France Inter,
spécialiste des questions environnementales

9h – Accueil café sur le salon des partenaires

10h – Ateliers (durée 45 mn)

La gestion des arrêtés de sécheresse

  • Animation : DDT41
  • En période de sécheresse, lorsqu’une pénurie d’eau est prévisible sur une zone géographique déterminée, des restrictions d’eau graduelles et temporaires sont déclenchées pour préserver les utilisations prioritaires au regard de la santé ou de la sécurité (eau potable et défense incendie), tout en maintenant un débit minimal dans les cours d’eau afin d’y préserver la vie aquatique.

Ce qu’est la GIEP et ce qu’elle implique

  • Animation : CAUE, CD41 (Service de qualité de l’eau), CDPNE
  • Qu’est-ce que la gestion intégrée des eaux pluviales ? Comment est-elle mise en œuvre ? Par qui ? Une approche à la fois généraliste et technique pour mieux définir ce que l’on entend par une gestion raisonnée des eaux pluviales. L’eau est une ressource précieuse qu’il faut savoir à la fois canaliser, mais aussi utiliser pour sa capacité nourricière et drainante, y compris dans l’espace public ou dans les constructions.

Gestion intégrée de l’eau et changement climatique : les bienfaits de l’approche transversale

  • Animation : Observatoire / CD41
  • La ressource en eau subit des pressions croissantes, tant en qualité qu’en quantité. Mon territoire est-il éloigné de l’objectif de bon état des eaux ? Quelles sont les projections climatiques sur mon territoire ? Comment la ressource en eau peut en être impactée ? Quel est mon niveau de prélèvement actuel ? Afin de mieux cerner et anticiper ces risques au niveau des territoires, l’Observatoire et le Service de qualité de l’eau du département souhaitent proposer une démarche nouvelle de croisement des données et de diffusion des connaissances à l’échelle du bassin versant.

11h – Conférence inaugurale des présidents

Catherine Lhéritier, présidente de l’Association des Maires de Loir-et-Cher et du CAUE de Loir-et-Cher
Jean-Luc Broutin, président de l’Observatoire de l’Economie et des Territoires

Intervention de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne

« Etat des lieux des problématiques de l’eau en Loir-et-Cher »

Pierre Touzac, chargé de planification auprès du directeur de la Délégation Centre-Loire

11h45 – Table ronde : « Transferts de compétences à l’horizon 2026 : choisir ou subir ? »

Cette table ronde s’attachera à présenter les mécanismes réglementaires et les enjeux permettant aux collectivités de mieux anticiper et appréhender les prises de compétences à venir en matière de gestion de l’eau potable et de l’assainissement.

Mathieu Darnaud, sénateur de l’Ardèche
Régis Taisne, chef du département « cycle de l’eau » à la FNCCR

12h45 – Apéritif sur le salon des partenaires / Déjeuner libre

(food truck sur le parvis de la HAG)

14h – Ateliers (durée 45 mn)

Ouvrages et continuité écologique

  • Animation : DREAL Centre, DDT41
  • La continuité écologique garantit le passage des poissons et des sédiments à travers les cours d’eau et autres milieux aquatiques. Elle peut être interrompue par des obstacles tels que les barrages, qui ont pour conséquence de perturber le transit sédimentaire et la circulation des organismes aquatiques. Une politique de restauration de la continuité écologique est mise en œuvre pour améliorer la situation, notamment par l’aménagement de certains ouvrages.

Un exemple de démarche de désimperméabilisation d’une cour d’école, à St Ouen

  • Animation : CAUE, commune de Saint-Ouen, enseignante du premier cycle
  • Présentation de l’étude réalisée par le CAUE pour le compte de la commune de Saint-Ouen sur la désimperméabilisation de la cour d’école, avec des ateliers participatifs associant trois classes de primaires, des maquettes d’études et un accompagnement pour la mise en œuvre. Au-delà de la seule question des matériaux et de l’infiltration de l’eau, c’est d’un véritable projet d’usages et de perception des espaces communs dont il s’agit. À travers le regard des élèves ou celui des gestionnaires et à partir des ambitions communales, ce projet se veut démonstrateur des possibles transformations de ces espaces.

L’auto-surveillance en assainissement : pourquoi, comment

  • Animation : CD41 (Service de qualité de l’eau) / DDT41
  • Le but de cette surveillance est d’évaluer et de maintenir l’efficacité du système d’assainissement, mais également de répondre aux objectifs d’atteinte du bon état des eaux, fixés par la Directive européenne Cadre sur l’Eau. Elle doit permettre également aux maîtres d’ouvrage de rendre compte du fonctionnement de leur système d’assainissement auprès des acteurs de l’eau.

15h – Ateliers (durée 45 mn)

Le financement de l’eau et de l’assainissement

  • Animation : STRATORIAL
  • Le financement des compétences du cycle de l’eau est un sujet vaste et complexe. La réglementation applicable à ce secteur tient notamment compte d’un ensemble de seuils administratifs pour déterminer les modalités de financement pouvant être mises en œuvre. Seront ainsi abordées les compétences eau potable, assainissement collectif et non collectif, et eaux pluviales.

L’eau dans les aménagements d’espace public, l’exemple de La Roche-sur-Yon

  • Intervention de Théophane You, Chef de projet Eco-aménagement – trame bleue, Service Paysage et transition écologique de l’agglomération de La Roche-sur-Yon.
  • À travers la restauration écologique du cours de l’Yon, l’agglomération et la ville ont entrepris un vaste travail d’effacement des ouvrages d’art et de restitution de l’écoulement naturel des eaux. Plusieurs aménagements annexes ont été réalisés afin de favoriser la pratique des espaces naturels par les habitants. Ce projet complet s’inscrit dans une démarche plus vaste d’aménagement du territoire qui prend en compte les problématiques liées à l’eau et pense les projets avec l’eau comme une ressource et non comme une contrainte.

Indicateurs et performance des services d’eau potable et d’assainissement collectif des collectivités

  • Animation : Observatoire / CD41 (Service de qualité de l’eau)
  • Les données remontées annuellement depuis plus de 10 ans par les collectivités dans la base nationale SISPEA constituent un référentiel unique et riche. Un travail important de qualification de ces données a été mené auprès des collectivités elles-mêmes et enrichi avec des indicateurs collectés dans le cadre du Schéma départemental d’AEP. Ces indicateurs sont aujourd’hui accessibles sur le site de l’Observatoire afin de permettre à chacun d’analyser la performance des services d’eau potable et d’assainissement collectif de son territoire.

16h30 – Table ronde : « Les Solutions Fondées sur la Nature, un levier à bénéfices multiples dans l’adaptation des territoires au changement climatique »

Risques d’inondation, de sécheresses ? Dégradation des milieux humides, de la biodiversité et de la qualité de l’eau ? Les Solutions fondées sur la Nature s’appuient sur les écosystèmes pour répondre à ces multiples défis.

Anne Aubin-Sicard, première adjointe au maire de La Roche-sur-Yon et 3e vice-présidente de l’agglomération en charge du Développement écologique, biodiversité, eau, assainissement et déchets
Gaëlle Schauner, directrice du département ville durable au CEREMA Ile-de-France
Pascale Larmande, animatrice régionale Life Artisan – solutions fondées sur la nature à l’Agence régionale de la biodiversité Centre-Val de Loire


En marge de la manifestation, le CAUE de Loir-et-Cher et l’Observatoire de l’économie et des territoires proposent deux temps de démonstrations et d’échanges techniques sur un espace dédié

14h – Comment l’outil WebSIG peut aider les collectivités gestionnaires de l’eau potable et de l’assainissement ?

  • Animation : Observatoire / CD41
    • Mieux connaître et gérer son réseau / Anticiper le transfert de compétences
    • Mieux gérer la ressource dans le contexte du changement climatique

15h45 – Comment l’outil WebSIG peut aider les collectivités gestionnaires des milieux aquatiques ?

  • Animation : Observatoire / CD41
    • Suivi et bilan des travaux des contrats territoriaux
    • Evolution graphique de l’état des masses d’eau

En continu – Présentation des ateliers pédagogiques du CAUE

  • Dans le cadre du projet de requalification de la cour d’école de Saint-Ouen, le CAUE a organisé des ateliers pédagogiques avec les élèves qui ont contribué à penser le réaménagement de leur cour d’école. Extraits filmés des ateliers et présentation succincte du projet